Les Flûtes d’Allemand

Ce sont les lansquenets, les mercenaires allemands de François Ier, qui firent connaître la flûte traversière cylindrique en bois en France, au retour de la bataille de Marignan. D’où l’appellation la plus courante de la flûte traversière en France : flûte d’alleman ou d’allemand au XVIe siècle, flûte d’allemagne au XVIIe siècle, puis flûte allemande au début du XVIIIe siècle.

L’ensemble Les Flûtes d’Allemand est dirigé par Philippe Allain-Dupré qui, après avoir effectué de profondes recherches organologiques sur ces flûtes en bois cylindriques, a publié Les flûtes de Claude Rafi, « fleustier » lyonnais du XVIe siècle, (Fuzeau) et deux articles dans le Galpin Society Journal sur les consorts de flûtes Renaissance et sur leurs proportions et diapasons. Il en fabrique des copies et enseigne les techniques de jeu relatives aux flûtes cylindriques de la Renaissance et aux flûtes baroques au CMA9 de Paris.

L’ensemble joue sur des instruments en buis ou en cormier fabriqués par Philippe Allain-Dupré d’après les originaux de l’Academia Filarmonica de Vérone signées d’un trèfle (Munich, 1550 ?) et les originaux de Bruxelles et Vienne signés !! (Venise, 1600 ?).

Les Flûtes d’Allemand

dir. : Philippe Allain-Dupré
Avec Lucie Humbert, Céline Langlet, Hélène Douthe, Jacques-Antoine Bresch, Sébastien Villoing & Philippe Allain-Dupré