Yoko Kubo

Après son premier prix de composition en 1979 et son master de science et arts à Osaka, Yoko Kubo vient à Paris pour travailler à l’IRCAM et à la Sorbonne sous la direction de Xenakis. En 1995 elle obtient son Doctorat sous sa direction. Sa thèse « Relations entre techniques de composition actuelles et la tradition artistique japonaise » est directement reliée à son travail personnel de compositrice.

Elle a étudié avec Kei Kondo, Olivier Messiaen, le piano avec Yvonne Loriod et Christian Petrescu.

Elle donne ensuite régulièrement des conférences en France et est nommée « visiting teacher » à la Sorbonne en 2005. Elle enseigne actuellement la composition au Osaka college of Music.

Sa carrière de compositrice s’étend au Japon et aux USA qui lui passent de nombreuses commandes.

Elle est jouée par de grands orchestres et solistes renommés et invitée par les radios majeures de ces pays.